27/01/2015

Ma sœur..... de Valentin Romano

  Lire des très jolies rimes dédiées à une sœur c'est toujours super émouvant  Merci au scribe 
  Ma sœur

Pieds nus sur le fauteuil,
Jambes croisées, sereine.
Tournant figée les feuilles
Dans son épais pull de laine,
Bien ancrée sur son seuil.
Jamais n'aie de la peine.

Absorbée dans ta lecture,
chaleureusement tu souris.
Pourvus que cela dure
Encore des décennies.
Ma sœur, sois-en sûre,
Par ton Dieu tu es bénie.

Sous tes reflets cuivrés,
De ton visage de princesse
Juste a peine éclairée,
Ton livre tu caresses.
Je te regarde émerveillé.
Eva,tu es Déesse !

Valentin ROMANO

 Copyright ©
 ~~~~~~~~~~~~ 
Piedi nudi sulla poltrona,
Gambe incroci, serena.
Girando statiche le foglie
Nel suo folto pullover di lana,
Bene ancorata sulla sua soglia.
Non aver mai pena.

Assorbita nella tua lettura,
calorosamente tu sorridi.
Sperando che ciò dura
Ancora di decenni.
Mia sorella, sii ne sicura,
Dal tuo Dio sei benedetta.

Sotto i tuoi riflessi ramati,
Del tuo viso di principessa
Giusta appena illuminata,
Il tuo libro accarezzi.
Ti guardo meravigliato.
Eva, tu sei Dea!

Valentino Romano

 Copyright ©

...♥

23/01/2015

Faire le choix juste ◘ Fare la scelta giusta

• Faire le choix juste

Décisions importantes
Décisions sans scrupules
Décisions hâtives
Capacités de savoir choisir
Choix positifs qui donnent vie
Choix constructifs
Suivre cette lumière qui guide.

Penser, Réfléchir,
Combattre, Se fier,
Bonne décision…

celles qui aident à grandir
celles qui aident à combattre
pour ensuite repartir dans la vie.
Prendre la décision que l’univers
verse dans le monde.
comprendre que quelque chose ne va pas
la vie change, on va en avant.

Attendre, Parier,
Chercher, Défier,
 jouer les grandes décisions…

les jouer à pile ou face
pas pour avoir une réponse juste,
étant donné que, dans l'instant même
qu’on la joue, dans l’attente
on sait exactement ce qu'on veut,
aller contre tous, défier le monde
combattre chercher la bonne rue, celle de
la raison, difficile, la plus importante qui soit.

Croire, Espérer,
Désirer, Commencer,
Faire le choix juste…

petit ou grand soit-il
fait avec le cœur, le rend grand
prend sa juste dimension
croire à ce que nous sommes ce que
nous étions, et ce que nous serons demain
croire au choix, la décision finale sera :
Corriger les fautes passées pour
changer l'avenir.

"Lina Randazzo"
Le 16 octobre 2006
Copyright © 2012. All Rights Reserved.

~ Aphorisme sur la sagesse ~
« La solitude offre à l'homme intellectuellement haut placé un double avantage:
 Le premier, d'être avec soi-même, et le second de n'être pas avec les autres.»
de Arthur Schopenhauer
~~~♥~~~
Fare la scelta giusta

Decisioni importanti
Decisioni senza scrupole
Decisioni frettolose
Capacità di saper scegliere
Scelta positive che da vita
Scelta costruttiva
Seguire la luce che guida

Pensare, Riflettere,
Combattere, Fidarsi,
Buona decisione…

Quella che aiuta a crescere
quella che aiuta a combattere
per poi ripartire nella vita.
Prendere la decisione che
sparge l’universo nel mondo.
capire che qualcosa non va
la vita cambia, si va avanti.

Aspettare, Scommettere,
Cercare, Sfidare,
Giocarsi grande decisione...

La giocarla a pilla o faccia
non per aver una giusta risposta,
dato che, nell’attimo che si gioca
aspettandola si sa esattamente quel
che si vuole, andare contro tutti,
sfidare il mondo, combattere cercare
la strada giusta  quella della ragione,
importante, facile, difficile, quel che sia.

Credere, Sperare,
Desiderare, Cominciare,
Fare la giusta scelta…

Fata con il cuore, la rende grande
prende la sua giusta dimensione,
credere a ciò che siamo quel che
eravamo, et quel che saremo domani.
credere alla scelta, piccola grande che sia.
Desiderio finale sarà :
Correggere gli errori passati
cambiare il futuro.

"Lina Randazzo"
16 ottobre 2006
Copyright © 2012. All Rights Reserved.

 • Aforismo sulla saggezza
La solitudine offre all'uomo intellettualmente alto collocato un doppio avvantaggio:
 il primo, di essere con sé stesso, ed il secondo di non essere con gli altri.
di Arthur Schopenhauer  
...♥

22/01/2015

♥ ~ Le premier Marché dans un petit-petit village...(Lina R.) ♥ Il primo Mercato in un piccolissimo paesino...


 Il y a longtemps j'écrivis cette petite histoire qui dormait tout au fond dans un tiroir, aujourd'hui avec plaisir je lui donne une nouvelle jeunesse en la partageant  avec vous...

"BONNE LECTURE"


Le premier Marché dans un petit-petit village...



Dans un petit  village loin des grandes villes  la fin de l’hiver s’installa pour la première fois un grand marché,  donnant du charme supplémentaire à ce petit village, et une grande  joie à  tous ses habitants.
Pour fêter cet événement la commune organisa une fête invitant des  personnalités  connues. 

Bien sûr la presse et les photographes des grandes villes ne voulurent pas  manquer cette manifestation  et un ce si  grand événement, bien vite le petite village fut envahit de relais radio, de  journalistes,  de photographes,  qui ne  voulaient pas perdre l'opportunité si rare de ce qui arrivait dans un tout  petit village,  et aussi pour avoir  l'occasiond'interviewer et photographier les personnalités célèbres qui sont invitées... etc … etc….

Bien vite le marché fut peuplé  par la curiosité, et  pour rencontrer les personnalités qui étaient invitées, ou pour voir ce que ces nouveaux  commençants avaient dans leur stands.
Dans ce marché bien ordonné et convivial on y  trouva de tout, surtout  le sourire,  la joie,  et la courtoisie,  on y trouva des artisans,  des fermiers,  ainsi que du prêt-à-porter des autres grandes villes,  et tant d’autres choses.  
 
Assis derrière leurs stands avec sourire, des artisans construisaient avec agilité leurs  objets sous le regard d’une foule émerveillée.

Dans un autre rue pas loin une foule s'entassa dans un des plus pauvres stands du marché, où il y avait des petits objets faits main, c’est la plus jeune commerçante de tout le marché qui le  gérait,..  
Derrière son   petit emplacement la jeune commerçante   avec un frais et cordial sourire répondait et expliquait avec émotion le travail de ces petits objets, quand on   lui demandait d'où ils provenaient,  en leur racontant le sacrifice de sa maman pour   les produire parce que,  elle est mal voyante et sourde,  survenu après un accident dans la rue,  causé par un automobiliste imprudent et ivre en tuant aussi son père,    malgré cela elle n’avait guère de haine, elle avait toujours un bon moral, le sourire et une grande joie de vivre.  La jeune commerçante ajouta aussi que,  grâce à elle, elle  avait   appris le respect et à ne pas haïr   et que sa maman était son exemple, elle lui donnait toujours la force d'avancer sans haine dans leur pauvreté et aussi  dans les adversités de la vie…

Dans l'après-midi les invités de grand notoriété arrivèrent en retard avec tout leur luxe ;  voitures sportives, habits confectionnés par un grand couturier de Paris,  bijoux, etc etc... pendant que leurs gardes du corps libéraient le chemin de la foule qui tentaient de les voir. 
Tous étaient si fiers de voir tant d’affluence sur le marché peut-être pour les admirer, ils étaient fiers d'apparaître, ils se pavanaient dans les rues du marché entourées par leurs gardes et deux ou trois force de l'ordre. 
Ils étaient fiers en pensant ce qu'ils liront sur les journaux  le jour d’après, ils savaient
déjà la grande campagne de publicité que la presse lanceront pour eux .
 
Le lendemain  la presse locale et les villes  voisines  parlaient avec  enthousiasme  de ce nouveau marché, de ses commerçants et de leur travail,  et peu des personnalités, et c’est ce que les fit réagir... Avec indignation ils allèrent voir la presse pour demander les explications de cette humiliation et affront.

Le responsable d’un grand journal avec calme et  simplicité leur répondit :
"Aujourd’hui le peuple  aiment les choses rares, et qui apporte le bon exemple d’espoir, de paix,  les choses qui sont dans leurs simplicité, ils apprécient  tout ce que vient du cœur,  et  c’est cela,  que nous avons donné dans nos articles pour le publique".

de (Lina Randazzo)
 Copyright ©
Molto tempo fa scrissi questa piccola storia che dormiva tutto in fondo ad un cassetto, oggi con piacere le do una nuova gioventù nel condividerla con voi...

"BUONA LETTURA"

Il primo Mercato in un piccolissimo paesino...

In un piccolissimo paesino lontano dalle grande città la fine dell'inverno per la prima volta si installa un grande mercato, portando del fascino in più a questo piccolo villaggio, ed una grande gioia a tutti gli abitanti.
Per festeggiare questo avvenimento il comune organizza una festa nel piccolo villaggio, invitando delle personalità conosciute.

Naturalmente la stampa e dei fotografi delle grande città non vogliono mancare questo andamento di questa manifestazione così grandiosa, ben rapidamente il piccolo villaggio fu invaso da staffette dalla radio, dai giornalisti e fotografi, per non perdere l'opportunità così rara di ciò che avviene in un piccolo villaggio ed anche per avere l’occasione di intervistare e fotografare le personalità famosi,,,,eccetera,,, ect
Ben presto il mercato fu popolato dalla curiosità, e per incontrare le personalità che erano invitati, o per vedere ciò che questi nuovi commercianti avevano nei lori stand nel loro piccolo villaggio.
In questo mercato molto ordinato e conviviale si ci trova di tutto, soprattutto il sorriso, la gioia, e la cortesia, si ci trova gli artigiani, dei contadini, ed anche il prêt-à-porter delle altre grande città, e tante altre cose.
Seduti dietro i loro stand alcuni artigiani con sorriso, ed abilità costruiscono i lori oggetti davanti agli sguardi di una folla meravigliata.

 In un'altra via non lontano una folla si ammucchia in uno dei più poveri stand del mercato dove ci sono dei piccoli oggetti fatti a mano, a gestirlo è  la più giovane commerciante di tutto il mercato..
Dietro la sua piccola area la giovane commerciante con un fresco e cordiale sorriso, risponde et spiega con emozione del lavoro di questi piccoli oggetti, quando le chiedono di dove provengono..  Raccontando loro del sacrificio di sua mamma per fabbricarli perché è male vedente e sorda,  sopraggiunto dopo un incidente nella strada causato da un automobilista imprudente ubriaco, uccidendo anche suo padre e malgrado questo non ha odio, ha sempre un buono morale il sorriso ed una grande gioia di vivere.
La giovane commerciante aggiunge anche che, grazie a lei, ha imparato il rispetto e di non odiare,  e che sua mamma è il suo esempio le dà sempre la forza di avanzare senza odio nella loro povertà e anche nelle avversità della vita.

Nel pomeriggio gli invitati di grande notorietà arrivarono in ritardo con tutto il loro lusso ; automobili sportive, abiti preparati da un grande sarto di Parigi, e gioielli, etc...eccetera... mentre le loro guardie di corpo liberavano la strada della folla che tentava di vederli.
Tutti erano così fieri di vedere tanta affluenza sul mercato forse per ammirarli, erano fieri di apparire,  si pavoneggiavano sulle vie del mercato cinte dalle loro guardie e due o tre forza dell'ordine.
Il giorno dopo nella stampa locale e nelle città vicine parlano con entusiasmo di questo mercato, dei suoi commercianti e del loro lavoro e non un grand-che sulle personalità, ed è ciò che li fanno reagire, con indignazione vanno a vedere la stampa per chiedere loro della spiegazione di questa umiliazione e affondo.
Il responsabile di un grande giornale con calma et semplicità rispose loro:
"Oggi il popolo ama le cose rare, e che possano portare buon esempio di speranza, di pace, le cose che sono nelle loro semplicità, ed apprezzano tutti ciò che viene dal cuore, ed è ciò che abbiamo dato nei nostri articoli per il pubblico".
(Lina Randazzo)
 Copyright ©
...♥

17/01/2015

~ L'ENFANT QUI ÉCRIVAIT SUR LE SABLE (Anonyme) • LA BAMBINA CHE SCRIVEVA SULLA SABBIA ~

                                         ( image soumise à des droits d'auteur )


~ L'ENFANT QUI ÉCRIVAIT SUR LE SABLE ~  

Une enfant tous les jours se rendait sur la plage et  écrivait sur le sable: "Maman je t'aime!"
puis  regardait la mer effacer l'inscription,  puis il partait en courant  souriant.


Un vieux avec tristesse se promenait tous les jours sur ce littoral, et il la voyait jour après jour écrire la même phrase, et regarder heureuse la mer l'emmener.

En lui-même il pensait: "Ces enfants sont  si stupides et éphémères."

Un jour il décida de s'approcher de l'enfant, elle n'avait pas plus de dix ans, il  lui demanda :
"Mais quel sens y a-t'il  à écrire "Maman je t'aime!" sur le sable pour qu’ensuite la mer l'emporte ailleurs. Dis-le lui toi-même, que tu l'aimes."


L'enfant se leva, et en regardant l'énième inscription effacée par l'eau salée dit au vieux :
"Moi je n'ai plus de maman!
Dieu l'a emmenée avec lui, comme la mer le fait avec mes inscriptions.
Pourtant je reviens ici chaque jour pour rappeler à maman et à Dieu qu'on ne peut pas effacer l'amour d'une fille pour sa mère."


Le vieux s'agenouilla, et avec les larmes aux yeux il écrivit: "Nora. Je t’aime!"
c'était le prénom de sa femme à peine morte.


Puis il prit l'enfant par la  main et ensemble ils regardèrent l'inscription disparaître. 


( anonyme trouvé sur le net ) voir le clip  "merci"  
http://youtu.be/772Jq-8UWo8
~~~♥~~~♥~~~♥~~~
~ LA BAMBINA CHE SCRIVEVA SULLA SABBIA ~

Una bambina tutti i giorni si recava in spiaggia e scriveva sulla sabbia:  "Mamma ti amo!"
 poi guardava il mare cancellare la scritta e correva via sorridendo.

Un vecchio triste passeggiava tutti i giorni su quel litorale, e la vedeva giorno dopo giorno scrivere la stessa frase, e guardare felice il mare portargliela via.

Fra sé e sé pensava: "Questi bambini, sono così stupidi ed effimeri."

Un giorno si decise ad avvicinare la bambina, non avrà avuto più di dieci anni, e gli chiese:

"Ma che senso ha che tu scriva "Mamma ti amo!" Sulla sabbia che poi il mare te la porta via. Diglielo tu che le vuoi bene."


La bambina si alzò, e guardando l'ennesima scritta cancellata dall'acqua salata disse al vecchio:
"Io non ce l'ho la mamma!  Me l'ha portata via Dio, come fa il mare con le mie scritte.
Eppure torno qui ogni giorni a ricordare alla mamma e a Dio che non si può cancellare l'amore di un figlio per la propria madre."  


Il vecchio si inginocchiò, e con le lacrime agli occhi scrisse: "Nora. Ti amo!"
era il nome della moglie appena morta.


Poi prese la  bimba per mano e inssieme guardarono la scritta sparire.

( anonimo trovata su internet )    
http://youtu.be/772Jq-8UWo8
 ..

12/01/2015

Mère de toutes les Mères ◘ Madre di tutte le Madri



~ MÈRE DE TOUTES LES MÈRES

France terre d’accueil,  terre de tout refuge,
terre d’asile pour tous ceux qui fuient la guerre.
Aimante et protectrice comme un grand frère
tu ouvres tes bras et ton cœur aux pauvres exilés.


Ô France, terre d’accueil bafouée, piétinée, trahie…
Oui ! trahie par celui, à qui tu as ouvert tes bras,
par celui, à qui tu as donné sans méfiance un refuge,
un travail, un avenir certain de sérénité
et de paix à leurs enfants de demain...


Ô France ton amour pour tous tes enfants adoptés
aussi vrai que tu délaisses tes propres enfants…
Mère de toutes les mères aujourd'hui affligée
tu pleures tes enfants dans la plus grande douleur.


Maman France tes enfants fiers de t’appartenir
tous ensembles, tous unis dans une seule communion
la tête haute, les épaules bien levées sont descendus
en masse dans les rues de tes entrailles meurtries
pour qu'ils te protègent, te soutiennent, te portent...


Oui te portent
dans leurs  bras à leur tour  tel un enfant blessé,
comme tu nous portes dans les tiens toujours avec force
Nous Français de toutes nations,  couleurs, et religions
Français libres de s’exprimer, libres de vivre en communion
les uns avec les autres dans ton cœur sans frontière"


 (Lina Randazzo)
 Copyright © 2012.
 Je voudrais partager cette histoire émouvante "un petit enfant pose des question à sa mère .... 
"cliquer sur ce lien en bas (Mamman c'est quoi l'amour?)
~ MAMAN C'EST QUOI L'AMOUR ? ~

11/01/2015 
Charlie Hebdo
défile
 à Paris


~ MADRE DI TUTTE LE MADRI

Francia terra di accoglienza, terra di ogni rifugio,
terra di asilo per tutti quelli che fuggono la guerra.
Amante e protettiva come un grande fratello
apri le tue braccia ed il tuo cuore al povero esiliato.

Oh Francia, terra di accoglienza schernita, calpestata, tradita
Sì! tradita da coloro cui hai aperto le tue braccia,
da coloro cui hai dato senza diffidenza un rifugio,
un lavoro, un avvenire certo di serenità
e di pace ai loro figli di domani...

Oh Francia il tuo amore per tutti i tuoi bambini adottati
è così vero che abbandoni i tuoi propri figli
Madre di tutte le madri oggi afflitta
piangi i tuoi figli nel più grande dolore.

Mamma Francia i tuoi figli fieri di appartenerti
tutti insieme, tutti uniti in una sola comunione
a testa alta, le spalle ben  dritti sono scesi
in massa nelle strade delle tue viscere contuse
affinché ti proteggono, ti sostengono...
 
Si i tuoi figli ti portano in braccio al loro turno tale di un bambino ferito, 
come tu ci porti sempre nei tuoi con forza.
Noi francesi di ogni nazione, di ogni  colore, e religione
Francesi liberi di esprimersi, liberi di vivere in comunione
l'uno con gli altri nel tuo cuore senza frontiera"

(Lina Randazzo)
 Copyright © 2012.

 Vorrei condividere questa commovente storia di un bimbo che fa delle domande a sua mamma ....

~ MAMAN C'EST QUOI L'AMOUR ? ~

voir la documentationcliquer le lienvedere la documentazione  
ATTAQUE dans le journal CHARLIE HEBDO à Paris"
...♥



ATTAQUE dans le journal CHARLIE HEBDO à Paris (Faits Réels, Infos Spécial) "Français et Italiano"


 

GUERRE SANS PITIÉ FUSIL CONTRE FEUTRES

(en Italien) GUERREA SENZA PIETÀ FUCILE CONTRO FELTRO

En ce début d'année 2015,  la première semaine de Janvier a été très douloureuse et difficile dans tous les foyers de France et dans tout les cœurs des Français.
 Mais avant de raconter les faits, je voudrais rendre hommage avec des mots simples et humblement à la terre qui m'a accueillie...   

In questo inizio dell'anno 2015, la prima settimana di Gennaio è stata molto dolorosa e difficile in tutti i focolari della Francia ed in tutto i cuori dei Francesi.
Ma prima di raccontare i fatti, vorrei rendere omaggio con  parole semplice e umili alla mia terra che mi ha accolto...



~ MÈRE DE TOUTES LES MÈRES

"France terre d’accueil,  terre de tout refuge,
terre d’asile pour tous ceux qui fuient la guerre.
Aimante et protectrice comme un grand frère
tu ouvres tes bras et ton cœur aux pauvres exilés.
Ô France, terre d’accueil bafouée, piétinée, trahie…
Oui ! trahie par celui, à qui tu as ouvert tes bras,
par celui, à qui tu as donné sans méfiance un refuge,
un travail, un avenir certain de sérénité
et de paix à leurs enfants de demain...
Ô France ton amour pour tous tes enfants adoptés
aussi vrai que tu délaisses tes propres enfants…

Mère de toutes les mères aujourd'hui  affligée
tu pleures tes enfants dans la plus grande douleur
Maman France tes enfants fiers de t’appartenir
tous ensembles, tous unis dans une seule communion 

la tête haute, les épaules bien levées sont descendus
en masse dans les rues de tes entrailles meurtries
pour qu'ils te protègent, te soutiennent, te portent
dans leurs  bras à leur tour tel un enfant blessé,
comme tu nous portes dans les tiens toujours avec force
Nous Français de toutes nations,  couleurs, et religions
Français libres de s’exprimer, libres de vivre en communion
les uns avec les autres dans ton cœur sans frontière"  (LR)





Le 07 janvier 2015 Charlie Hebdo  fut envahi par des hommes et sans pitié ils ont tué de sang froid 
 Qui est Charlie Hebdo :  
Il 07 gennaio 2015 Charlie Hebdo fu invaso dall'uomo senza pietà uccidendo a sangue freddo Chi è Charlie Hebdo :
En 1969  Charlie Hebdo fut lancé  par  Cavanna, Choron et Delfeil de Tonen  mensuel 
en bandes dessinées, publié comme Hara-Kiri par les éditions du Square gérées par Choron, est initialement la version française du mensuel italien Linus. 
Charlie publie des séries américaines classiques, mais aussi des BD contemporaines, à la fois françaises, italiennes et américaines : comme son homologue italien, il tire son titre du nom de l'un des personnages des Peanuts (en l'occurrence Charlie Brown).  Pendant un an le rédacteur en chef de ce Charlie Mensuel est Delfeil de Ton et y publie, les introduisant ainsi aux adultes en France, les Peanuts de Charles M. Schulz (que le magazine Spirou avait déjà présentés en mini-récit à ses lecteurs qui étaient que les enfants.  
 In 1969 Charlie Hebdo fu lanciato da Cavanna,"vedere foto" Choron e Delfeil di Tonen mensile in disegni animati, pubblicato come Hara-Kiri per le edizioni del Giardinetto pubblico gestito da Choron, è inizialmente la versione francese del mensile italiano Linus.  
Charlie pubblica delle serie americane classiche, ma anche dei Viale contemporanee, al tempo stesso francesi, italiane ed americane: come il suo omologo italiano, trae il suo titolo dal nome di uno dei personaggi dei Peanuts, nell'occorrenza Charlie Brown. Durante un anno il redattore capo di questo Charlie Mensuel è Delfeil di Tono c'è pubblichato, introducendoli così agli adulti in Francia, i Peanuts di Charles M. Schulz, che il rivista Spirou aveva presentato già in mini-racconto ai suoi lettori che erano che i bambini.
 Cavanna

 En 1969 -1981 l’équipe de Hara-Kiri rassemblée par Cavanna decide de faire aussi un  hebdomadaire satirique en bandes dessinées "le seul en France" ses dessinateurs avec humour racontant par des illustrations les faits, comme un vrai reportage sur tous les domaines : "religion,  politique, sectes,  culture, mode, etc etc
In 1969 -1981 la squadra di Hara-Kiri riuniti per Cavanna decidono di fare anche un settimanale satirico in disegno animato  solo "Questo tipo di giornale è solamente in Francia" i suoi disegnatori con umore che racconta con le illustrazioni i fatti, come un vero servizio su tutto i campi: "religione, politica, sette, cultura, moda, eccetera eccetera

Le 19 septembre 2012,  À la suite de la publication de nouvelles caricatures du prophète Mahomet une vive polémique naît (publication qui intervient en pleine polémique causée par la diffusion du film L'Innocence des musulmans) avec de nombreuses condamnations tant de la part de certains dirigeants politiques que d'instances religieuses tels que le Conseil français du culte musulman (CFCM) ou encore le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).
Rappelant que « la liberté d’expression constitue l’un des principes fondamentaux de la République », le Premier ministre Jean-Marc Ayrault affirme pour sa part « sa désapprobation face à tout excès »

 Ces caricatures sont par ailleurs perçues comme une provocation alors même que des émeutes secouent le monde musulman quelques jours après la diffusion d'une vidéo qualifiée d'« anti-islam ». Une plainte a été déposée au parquet de Paris contre Charlie Hebdo pour « provocation à la haine » par l'Association syrienne pour la liberté. Une autre plainte pour « diffamation » et « injure publique » a été déposée à Meaux par l'Association des musulmans de Meaux et de sa région. Le site web du journal est, le jour même, piraté et rendu inaccessible.

Les plaintes, majoritairement d'Extrême droite catholique à la fin des années 1990, se sont raréfiées depuis les années 2000, mais « l'hostilité vis-à-vis de Charlie Hebdo s'est en partie déplacée du terrain judiciaire à celui du vandalisme, puis du terrorisme ».


Il 19 settembre 2012, in seguito alla pubblicazione delle notizie caricature del profeta Maometto una viva polemica nasce (pubblicazione che interviene in piena polemica causata dalla diffusione del film L'innocenza dei musulmana) con numerose condanne tante il parte di certi dirigenti politici che istanze religiose come il Consiglio francese del culto musulmano (CFCM) o ancora il Consiglio rappresentativo delle istituzioni ebraiche di Francia (CRIF).
Ricordando che " la libertà di espressione costituisce uno dei principi fondamentali della Repubblica", il Primo ministro Jean-Marc Ayrault afferma per sua parte " la sua disapprovazione difronte ad ogni eccesso"

Queste caricature sono percepite peraltro allora come una provocazione nello stesso momento che le sommosse scuotono il mondo musulmano alcuni giorni dopo la diffusione di un video qualificato di "anti-islam." Una denuncia  è stata esposta  al parquet di Parigi contro Charlie Hebdo per " provocazione a l'odio" per l'associazione Siriana per la libertà. Un'altra denuncia  per " diffamazione" e " ingiuria pubblica" è stata depositata a Meaux per l'associazione dei musulmana di Meaux e della sua regione. Il sito web del giornale è, il giorno stesso, contraffatto e reso inaccessibile.


Le denunzie, maggioritarie di estrema destra cattolica alla fine degli anni 1990, si sono rarefatte dagli anni 2000, ma " l'ostilità nei confronti Charlie Hebdo si è spostata in parte del campo giudiziale a quello del vandalismo, poi del terrorismo."


 
 
Le 7 janvier 2015 en fin de matinée (vers 11h30), deux hommes vêtus de noir et lourdement armés entrent dans le siège du journal Charlie Hebdo à Paris et y ouvrent le feu à la kalachnikov, tuant douze personnes dont deux policiers, et blessant grièvement au moins quatre personnes selon le parquet de Paris, ce qui constitue le bilan le plus meurtrier d'un attentat depuis 1961 en France. Cette attaque est désignée comme un « attentat terroriste » par le président de la République François Hollande.

Il 7 gennaio 2015 in fine di mattinata, verso 11h30, due uomini vestiti di nero e pesantemente armati entrano nella sede del giornale Charlie Hebdo a Parigi ed aprono lì il fuoco al kalachnikov, uccidendo dodici persone di cui due poliziotti, ed feriscono gravemente almeno quattro persone secondo il parquet di Parigi, ciò che costituisce il bilancio più omicida di un attentato dal 1961 in Francia. Questo attacco è designato come un "attentato terroristico" per il presidente della Repubblica François Hollande.
 
Parmi les victimes se trouvent les dessinateurs • Tra le vittime si trovano i disegnatori
 Charb Cabu Honoré Tignous Wolinski et Bernard Maris l'économiste,  Elsa Cayat la psychanalyste et chroniqueuse,  Michel Renaud, invité de la rédaction, Mustapha Ourad le correcteur ainsi que deux policiers,
 Franck Brinsolaro et  Ahmed Merabet - le premier étant chargé de la protection de Charb et le deuxième alors qu'il patrouillait dans une rue proche du siège du journal - et Frédéric Boisseau un agent de maintenance. 

Le chroniqueur Patrick Pelloux affirme que « le journal va continuer, ils n'ont pas gagné ». Il est d'ailleurs décidé le 8 janvier 2015, lendemain de l'attentat, que le journal paraîtra le mercredi suivant, jour de sa parution habituelle. Il sera exceptionnellement tiré à un million d'exemplaires, traduit en 16 langues et exporté dans plusieurs pays occidentaux le 15 janvier 2015. 
 
Il  cronista Patrick Pelloux afferma che " il giornale va a continuare, non hanno guadagnato." È deciso il 8 gennaio 2015 del resto, indomani dell'attentato, che il giornale sembrerà il seguente mercoledì, giorno della sua uscita abituale. Sarà tratto eccezionalmente ad un milione da esemplari, traduce in 16 lingue ed esportato in parecchi paesi occidentali il 15 gennaio2015.

LES DOUZE PERSONNES VICTIMES de 
 la barbarie:


01 - Bernard Maris "Économiste"
L’économiste Bernard Maris "68 ans" tenait une rubrique dans « Charlie Hebdo » sous la plume d’Oncle Bernard, dénonçant les dérives du libéralisme. (Opale/Philippe Matsas.)
Reconnu pour son art de la vulgarisation, Bernard Maris signait ses chroniques dans Charlie Hebdo sous le pseudonyme «Oncle Bernard». Membre du conseil scientifique du mouvement altermondialiste Attac, il a publié de nombreux ouvrages économiques, mais aussi trois romans. Ce chercheur intervenait régulièrement à la radio, à la télévision et dans la presse.
....................
02 - Stéphane Charbonnier “Dessinateur”
Stéphane Charbonnier, alias Charb, 47 ans, dirigeait Charlie Hebdo depuis mai 2009. En 1992, il avait participé à la refondation de l'hebdomadaire satirique, avec des transfuges du magazine La Grosse Bertha, notamment Cabu et Philippe Val.
..........................
03 Philippe Honoré “Dessinateur”
Né en 1941, il travaillait principalement pour Charlie Hebdo, Lire et Les Inrockuptibles. Il est l'auteur du dernier dessin twitté par l'hebdomadaire, quelques instants seulement avant l'attaque. On y voit le chef de l'organisation de l'Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi présenter ses voeux : «Et surtout la santé !»
Quelques minutes plus tard, Honoré tombait, avec ses confrères assis à la table de conférence de rédaction du journal, sous les balles des terroristes.
................
04 Jean Cabu “Dessinateur”
Cabu, de son vrai nom Jean Cabut, 76 ans, pourfendeur de la bêtise et des religions. Le dessinateur aux airs d'éternel ado s'était forgé un esprit antimilitariste après avoir été mobilisé 27 mois pendant la guerre d'Algérie. Célèbre pour son personnage du «Beauf», caricature du Français moyen à tendance raciste, alcoolique et machiste, Cabu avait signé plusieurs des caricatures de Mahomet qui en 2006 avait valu à Charlie Hebdo des menaces de mort. Il était le père du chanteur Mano Solo, mort en 2010.
...........
05 Bernard Verlhac,“Dessinateur”
Bernard Verlhac, plus connu sous le nom de Tignous, «petite teigne» en occitan, avait 47 ans. Outre Charlie Hebdo, on pouvait retrouver ses dessins dans Marianne et Fluide Glacial.
...............
06 Georges Wolinski “Dessinateur”
Né à Tunis (Tunisie), il dessinait et caricaturait le couple moderne, le plaisir des femmes et le désir des hommes. Passé par «l'Humanité» et «Paris Match», Georges Wolinski, 80 ans, disait ne plus vouloir «exciter ces fous» après l'incendie des locaux de «Charlie Hebdo» en 2011. «On a autre chose à faire et à vivre !» Il a été rattrapé par la meute assassine
...............
07 Michel Renaud
Fondateur du festival clermontois Rendez-vous du carnet de voyage, cet ancien directeur de cabinet du maire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et journaliste de formation était en visite à «Charlie Hebdo». Agé de 69 ans, il avait été invité à participer à la conférence de rédaction.
..........
08 Mustapha Ourad "Correcteur d'expérience",
Correcteur depuis une dizaine d'années à «Charlie Hebdo», Mustapha Ourrad avait la soixantaine. Autodidacte, réputé pour son érudition, cet orphelin né en Algérie était arrivé en France à l'âge de 20 ans.
...............
09 Ahmed Merabet "Brigadier à VTT "Musulman"
Agé de 42 ans, Ahmed Merabet, brigadier à VTT, pourchassait les auteurs de l'attentat. Blessé, il a été abattu une fois tombé au sol. Il avait intégré le commissariat du XIe arrondissement il y a une dizaine d'années.
..............
10 Elsa CAYAT, "Psychanalyste"
La seule femme victime du carnage,
Agée de 54 ans, psychiatre et psychalanyste, elle était chroniqueuse à «Charlie Hebdo» sur des faits de société.
...............

11 Frédéric Boisseau "Employé"
"Il est la première des douze victimes de l'attentat."
Frédéric Boisseau, 42 ans, agent de maintenance de la société Sodexo depuis quinze ans, Chef d'équipe père de deux enfants de 10 et 12 ans, il se trouvait dans le hall d'entrée du journal satirique pour effectuer des travaux de maintenance du bâtiment quand il a été tué par les assaillants.
....

................
12 Franck Brinsolaro "Brigadier"
Le brigadier Franck Brinsolaro était en charge de la protection du dessinateur Charb. Membre du Service de la protection, chargé d'assurer la sécurité des dirigeants français ou étrangers en visite en France, ainsi que des personnes menacées, âgé de 48 ans, il était marié et père de deux enfants. Il avait passé deux ans en Afghanistan.
................

13  Clarissa Jean-Philippe "Policière municipale"
 Clarissa Jean-Philippe avait 26 ans. Originaire de Sainte-Marie, elle avait quitté la Martinique pour travailler en métropole. Elle était décrite comme "très motivée, très enthousiaste et désireuse de réussir", par un responsable de sa formation d'agent de sécurité. Elle avait rejoint la police municipale comme stagiaire. Clarissa Jean-Philippe venait de passer trois semaines en Martinique auprès de ses parents pour les fêtes de Noël. Elle était rentrée à Paris le 27 décembre dernier.
................  
Les quatre victimes Juifs Innocentes tués vendredi à Vincennes (Paris) par le djihadiste  d’Amedy Coulibaly lors de la prise d’otages dans la supérette Hyper Casher:

14 François-Michel Saada
François-Michel Saada, né à Tunis le 6 juin 1951 cadre à la retraite
C'était quelqu'un d'extrêmement droit, qui a conduit sa vie pour le bonheur de sa famille, qui ne faisait jamais d'histoire. Un mari, un papa exemplaire", a décrit un de ses amis.


15 Yohan Cohan
Yohan Cohen, 23 ans, était employé de la supérette Hyper Casher depuis un an.
Il a tenté de lutter contre Amedy Coulibaly et de lui subtiliser son arme. Le terroriste lui a alors tiré une balle dans la tête.
Né à Enghien-les-Bains, Yohan Cohen a fréquenté le lycée ORT, un établissement professionnel juif. Ce fan de rap, en particulier de Booba, était le petit-fils d'un célèbre chanteur judéo-tunisien, Doukha, décédé un mois avant lui, en décembre.
Ses parents étaient originaires d'Afrique du nord - le père d'Algérie, la mère de Tunisie - et se sont installés à Sarcelles dans les années 60, dans le "Grand Ensemble". Le jeune homme a grandi dans la ville où vit toujours sa mère.  Son père, lui, réside à Cergy. Il est décrit comme un "garçon discret, gentil" par ses proches.
16 Yoav Hattab
Yoav Hattab, de nationalité tunisienne, est issu d’une fratrie de sept enfants. Il a obtenu son baccalauréat au lycée français de Tunis avant de venir à Paris poursuivre ses études de commerce international 
Fils du grand rabbin de la synagogue de La Goulette à Tunis et directeur de l’école juive Benyamin Hattab.  Son père l'avait envoyé faire ses études en France parce qu’il le pensait plus en sécurité dans ce pays.
  17 Philippe Braham
Cadre commercial dans une société de conseil en informatique, Philippe Braham avait  45 ans. Pratiquant, il fréquentait la synagogue de Montrouge et ses enfants une école juive de la ville située non loin des lieux de la fusillade au cours de laquelle une policière municipale a été tuée jeudi matin. Il était le frère du rabbin de la synagogue de Pantin. Ses proches le décrivent "quelqu'un de dévoué, toujours prêt à rendre service aux autres".

Cette prise d'otages sanglante est l'une des attaques terroristes qui ont frappé la France pendant trois jours et qui ont démarré par l'attentat contre Charlie Hebdo.
............................

"voir  la photo N° 09 " Ahmed Merabet, brigadier à VTT
C'est le trottoir ou un brave Brigadier à VTT "Musulman ((J'ai effacée la silhouette de la victime pour respecte de la famille et pour lui même Monsieur Ahmede Merabet)) 
La dernière victime des terroristes était Ahmed Merabet, 41 ans, un gardien de la paix, affecté au commissariat central du XIe arrondissement. Il avait huit ans d'ancienneté dans la police. Après avoir tiré en direction des tueurs, il a été grièvement blessé par balle en retour. La scène s'est déroulée boulevard Richard-Lenoir, à quelques pas de Charlie Hebdo, alors qu'il patrouillait en compagnie d'une collègue.
Toujours conscient, il s'est écroulé sur le trottoir. Puis il a été achevé froidement dans la tête par l'un des hommes du commando. Une vidéo postée par un riverain sur Facebook, puis enlevée par décence, a fait le tour du monde. On voit les terroristes courir vers le policier à terre en criant: «Tu veux nous tuer?». Le policier répond: «Non. C'est bon, chef» tout en levant la main en guise de supplication. En vain. Il est exécuté à bout portant dans la tête.

........

Recherche fait sur le WEB (Lina R)


Charlie Hebdo :
Marche de dimanche 11 janvier 2015
4 millions de personnes en France
dans la dignité  


La Marianne de la dramaturge Ariane Mnouchkine, fondatrice du Théâtre du Soleil, lors de la marche républicaine, place de la Nation à Paris,

~ MON AVIS et SENTEMENT ~
Une Grande émotion a envahit tout mon âme ce dimanche devant mon poste de télé, les larmes étaient au rendez-vous,  je n'ai jamais vu cette grande solidarité dans un  grand rassemblement de toutes les nations, religions, cultures  envers  tous les victimes  tues le7 - 8  et 10 janvier 2015 par des terroristes. 
J'ai partagée beaucoup d’émotion avec 4 millions de frères et sœurs réunis dans la même lutte pour "la : 
Liberté-Fraternité- Égalité  
dans les rues de Paris et  ailleurs en  France et d’Europe...  de voir une si grande foule humaine pour proclamer avec fermeté et courage les valeurs de la République et de la Démocratie.   L'ambleur du choc et du chagrin pour tous les Français est si grand et fort dans les esprits  qui dépasse toute peur du danger en oubliant que le terrorisme pourrait frapper encore sur la foule exposée à la tuerie des fous...  

 ~IL MIO AVVISO et SENTIMENTO ~

Una Grande emozione ha invaso tutta la mia anima questa domenica davanti la televisione, le lacrime erano all'appuntamento, non ho visto mai questa grande solidarietà in un grande assembramento di tutte le nazioni, religioni, culture verso tutte le vittime uccidi il 7 - 8 e 10 gennaio 2015 per i terroristi. Ho condiviso molta emozione con 4 milioni di fratelli e sorelle riunite nella stessa lotta per la: "Libertà-fraternità-Uguaglianza" nelle strade di Parigi ed altrove in Francia e dell'Europa... di vedere cosi una grande folla umana per proclamare con fermezza e coraggio i valori della Repubblica e della Democrazia. La grandezza dello shock e del dispiacere per tutti i francesi è così grande e forte negli spiriti che superano ogni paura del pericolo, dimenticando che il terrorismo potrebbe colpire ancora sulla folla esposta alla carneficina dei matti...









 

"JE SUIS CHARLIE porte parole de  toutes les victimes innocentes tuées "
  .....
" IO SONO CHARLIE porta parola di tutti le vittime innocenti uccisi "  

 Lina R.