06/11/2013

L’orpheline et le petit agneau... Conte de Lina R.


L’orpheline et le petit agneau

 Des contes et fables il  y en a beaucoup,  ceux de fées, d’ogres gentils  qui nous font rêver, et  d’autres encore de monstres, d’horreurs qui font peurs à nous offrir des nuits éveillées..
Mais ce petit conte de la petite fille et l’agneau est un petit bijoux.  C’est normal vous dite ! Car c’est un conte raconté par  moi-même.  

Il était une fois une orpheline qui vivait dans une maison loin des regards des voisins
Sa famille d’accueil l’appelait  petite  crapette, mais en réalité son nom est  Lisbeth, elle fut placé dans cette famille de ses 12 mois

  Un jour en se promenant dans une forêt pour chercher quelque chose à manger,  ouïr - Bêê!!!  Bêê !!!! le bêlement venait derrière un gros arbre

Lisbeth avec précaution  s’approchait ver le bêlement et vit un petit agneau égaré prisonnier dans un piège posé là par le gardian de la forêt pour protéger les petits animaux des méchants braconniers.  
 Il bêlait sans cesse Bêê!!!  Bêê !!!! 

Les journées en ce période hivernal étaient plus court  et plus gris, le ciel s’obscurcissait plus vite la petite fille devait trouver vite une solution pour cacher le petit agneau dans la grange.
La grange était sa petite caverne d’Alibaba,  elle y cachait tout sorte d’objets  qui trouvait ici et là dans la forêt pas lois ou elle habitait.  C’était aussi sa place quand la famille qui l’hébergeait la punissait
 
Que faire pour rester prêt du petit agneau ? Réfléchissait en caressant le petit agneau pendant qu'elle retournait à la maison avec son nouveau ami.

Lisbeth  avait déjà  8 ans, elle travaillait bien à l’école, malgré que avant d’étudier  devait aider dans les taches ménagères, dans  ses moments de repos se réfugiait dans sa caverne magique et rêvait  sa vie future, elle  imaginait le visage de sa maman, si elle avait un frère ou une sœur s’ils étaient  placés aussi dans une famille…ses pensées les racontait à son petit amis, quant lui portait quelque chose à manger et  pour jouer avec lui.

De jour en jour Lisbeth devenait plus triste, à l’école travaillait mal, n’aidait plus à la maison  etc… etc..
Jusque un jour en colère la femme lui dit : Bien tu es devenu une peste pour te punir tu iras vivre dans la grange et quand tu changerais ton comportement tu pourras revivre avec nous.

Bien sur Lisbeth avait tout prévu pour aller vivre dans la grange  avec le petit agneau.
Elle prenait bien soin de son nouveau compagnon elle était heureuse comme jamais de vivre dans la vieille grange, d’aller dans la forêt pour jouer avec lui et chercher des nouveaux gadget…

Sa famille adoptive avait 2 enfants Pierre  6 ans et Tom 4 ans. Ils étaient agaçants,  énervant et pardessus-tout  capricieux à point de les rendre des vrais pestes, ils faisaient des farces méchantes à la petite Lisbeth, qui allait pleurer en cachète dans la grange à chaque fois qu’ils lui faisaient du mal, et bien sur la maman punissait toujours Lisbeth s’ils pleuraient quand elle se protégeait.   
Aller vivre dans la grange pour elle c’était le paradis loin des cris, des méchancetés des deux garçons capricieux.

Un après midi que Lisbeth était dans la forêt avec son petit compagnon, un serpent dangereusement s’approchait d’elle, le petit agneau se dressa devant la petite orpheline pour la protéger  et sautant ici et là devant le serpent pour le faire fuir.

Dans un moment d'inattention du serpent,  Lisbeth se mit à courir sans garder où elle mettait les pieds, son petit compagnon la suivait  en broutant ici et la quelques feuilles d'herbe,   elle fut pris dans un piège, le petit agneau avec toutes ses forces bêlait
 Bêê !!! Bêê  toujours plus fort et rapprochés Bêê !!! Bêê Bêê !!! Bêê Bêê !!! Bêê comme s'il demandait de l'aide à quelqu’un

Le Gardian de la forêt en attendant le bêlement en loin prend son fusil une corde et se mette à courir ver le bêlement…
les  Bêê !!! Bêê  Bêê !!! Bêê  s’approchaient de plus en plus…

Quand le gardien arriva prés de l’agneau  se jeta dans son cou,  et cria d’émotion  « juju !!  juju c’est toi ? » c’était son petit agneau qui c’était égaré depuis quelques mois déjà, puis vit  la petite fille que tremblotait de peur, délicatement la libéra et la rassura qu’elle n’avait rien de cassé,  puis lui demande  son nom …

Je m’appelle Lisbeth je vive dans  une famille  d’accueil pas loin de la forêt, car,  mes parents sont morts  dans un accident quand j’avais 2 ans et puis le raconte comme avait trouvé son petit ami prisonnier d’un piège... etc… etc

Le gardien de la forêt regarde la petite orpheline et deux grosses larmes surgirent de ses yeux, avec douceur dit :  Lisbeth Theruchash ?
La petite orpheline lui dit  « Oui Vous me connaissez ?
Le gardien de la forêt la prend entre ses bras et lui dit : Je suis ton grand frère, j’avais 20 ans quand papa et maman on eu l’accident tu étais avec eu dans la voiture et depuis je croyais que tu étais morte dans l’accident…

Lisbeth d' aujourd’hui tu  viens vivre avec moi et ma femme, tu as un petit neveu de 3 ans  qui s'appelle  Ewen, je prendrais bien soin de toi ma petite sœur.  

Lina Randazzo
06 novembre 2013
 Copyright © All Rights Reserved 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire