11/09/2012

♥ ~ DANS LA DOULEUR NAÎT UNE MERVEILLEUSE PERLE…

Petite histoire vraie, qui devient une réflexion,
Après avoir fait  des recherches personnelles sur les perles, j'ai trouvé cette information :

~ COMMENT NAÎT UNE PERLE DANS LA NATURE

Une perle naturelle commence à naître quand un corps étranger, un parasite ou un petit grain de sable s’introduit accidentellement dans le manteau moelleux d'une huître, d'où il ne peut pas être expulsé. Dans la tentative de soulager l'irritation, le corps de l'huître assume une action défensive.

Pour se protéger, l'huître commence à sécréter une substance cristalline lisse et dure autour de l'objet étranger. Cette substance s'appelle mère-perle/nacre.Tant que le corps étranger reste dans le manteau, l'huître continue à sécréter autour de lui, couche sur couche le nacre. 

Après quelques années, le corps étranger est couvert complètement d’un revêtement cristallin luisant. Le résultat c'est le beau bourgeon resplendissant que nous appelons perle.

Réflexion personnelle ;
Donc une perle naît d'une douleur, si l'huître n'est pas blessée, elle ne produit pas de perle, comme j'ai compris les perles sont des douleurs qui se cicatrisent, Blessures qui sont faites par l'homme ou par la nature

Des blessures faites exprès par l'indifférence à notre malaise, d'injustice soit au travail soit en famille, à l'école "pour les enfants" blessures de trahisons, calomnies..Etc.

- Si nous réussissons à supporter le tout et si  nous savons pardonner, aussi les blessures les plus profondes alors dans notre douleur profonde une merveilleuse perle naîtra. Si on commence depuis l'enfance à encaisser les blessures la perle sera encore plus brillante et inestimable.

-- Mais ceux qui vivent dans l'indifférence totale à la douleur d'autrui, qui ne savent pas pardonner les blessures reçues, ils ne produisent pas de perles ??? Car le pardon est comme cicatriser la blessure si j'ai bien compris, ainsi donc une belle perle naît seulement avec le pardon et l'amour.

▬ Et pour finir, Je voudrais publier aussi une poésie de, K. GIBRAN, en renforçant ma thèse, que de la douleur et le pardon naît une perle.

~ LA PERLE ~

Dit une huître à une autre huître sa voisine:
"J'ai dedans moi une grande douleur.
C'est quelque chose de lourd et rond,
et je suis à l'épuisement!".
L'autre répéta hautaine et complaisante:
"Soit éloge aux cieux et à la mer,
je n'ai aucune douleur en moi.
Je suis bien et je suis saine dedans et dehors!".
A ce moment-là passait un crabe
et il entendit les deux huîtres,
et il dit à celle qui restait bien
et était saine dedans et dehors:
"Oui, tu te portes bien et tu es saine,
mais la douleur que ta voisine porte en elle
c'est une perle d'une beauté extraordinaire!"...
( K. GIBRAN )

Aucun commentaire:

Publier un commentaire