05/08/2012

UN SOGNO CHE SI AVVERÒ... • UN RÊVE QUI SE CONFIRMA…

• UN SOGNO CHE SI AVVERÒ...
Un sogno tanto bello
un sogno più accettato
il sogno di una creatura
una creatura sensibile
indifesa, una piccola
da proteggere, amare.
Oggi non difendo
 una bimba nel sogno
la proteggerò nella realtà
una creatura innocente.
Dopo tanta speranza
affanni e dolori ho visto lei
ho sentito il suo primo vagito;
In quel vagito c'era
una lunga storia
che solo lei  sa
solamente alcune parole
in quel vagito ho capito;
"mamma eccomi qui,
  proteggimi aiutami"
Son bastate queste ultime parole
a sconfortarmi...
NON POTEVO!!!..
non potevo correre da lei
NON POTEVO!!!...
aiutarla, stringerla forte al mio cuore
ero li!  immobile su quel ruvido letto
la vedevo... vedevo lei la mia piccola creatura
le sue manine tese in alto cercavano me
SOLAMENTE ME!!!
" . . . ."
Non la vidi più
vidi solamente due ombre
tutto in bianco vestiti
prendere la mia piccola
…NOOOoo !!!…
non l'ho vista più....
e non la vedrò più...
le tenebri son state cattive con me,
non han udito un cuore piangere
 straziarsi dal dolore.
"LEI"...
si lei non ha avuto
tenerezza per una mamma
lei l'ha portata via con se
La mia piccola non si è ribellata
buona, docile
come un agnellino l'ha seguita,
non sentiva il mio pianto disperato,
era occupata a seguire "lei"
"LEI!!"...
lei cattiva con tutti
non guarda nessuno
chi soffre  chi ride ...
se decide di prendere qualcuno
la prende e basta,
con freddezza, con sicurezza
lei tutto può prendere, ma...
l'amore in noi mai.
(Lina Randazzo luglio 72)
Copyright © 2012. All Rights Reserved.
....*...*...~♥~...*...*
              UN RÊVE QUI SE CONFIRMA…
Un rêve très beau
un rêve le plus accepté
le rêve d'une créature
une créature sensible
sans défense, une petite
à protéger, aimer.
Aujourd'hui je ne défends pas
 un enfant dans le rêve
je la protégerai dans la réalité
une créature innocente.
Après tant d'espoir
angoisses et douleurs je l'ai vue
j'ai entendu son premier vagissement ;
Dans ce vagissement y était
une longue histoire
qu’elle seule sait
seulement quelques mots
dans ce vagissement j'ai compris;
"maman ! me voici,
 protège-moi  aide-moi".
 Ces derniers mots  ont suffit
à m’angoisser...
JE NE POUVAIS PAS!!! ..
je ne pouvais pas courir au prés d'elle
JE NE POUVAIS PAS!!!..
L’aider, la serrer fort dans mon cœur,
j'étais  immobile sur ce lit rêche
je la vois...je la voyais, ma petite créature
ses petites mains tendues en haut cherchaient
SEULEMENT À MOI!!!
« . .  .  »
Je ne la vis plus
je vis seulement deux ombres
tout en blancs vêtus
prendre ma petite
…NOOOoo !!!…
 je ne l'ai plus vue....
et je ne la verrai plus…
les ténèbres ont était méchants avec moi,
n’ont pas entendu un cœur pleurer
 se déchirer de douleur.
"ELLE"…
oui!  elle!  n'a pas eu
de tendresse pour une maman
elle l'a portée loin avec elle
Ma petite ne s'est pas rebellée
gentille, docile
comme un petit agneau l'a suivi,
n'entendait pas mes pleurs désespérés,
 était occupée à suivre "elle"
"ELLE!!"...
elle méchante avec tous
 elle ne regarde personne
 qui souffre qui rit…
si elle décide de prendre quelqu'un
le prend et suffit,
avec froideur, avec fermeté
elle peut tout prendre mais…
l'amour  dans nous jamais.
       (Lina Randazzo) juillet 72
Copyright © 2012. All Rights Reserved.
....♥

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire