17/08/2012

♥ ~ MES CHERS ENFANTS ... ♥ MIEI CARI FIGLI...

   
                "photo avec des droits d'auteur"

    <---> ~MES CHERS ENFANTS <--->

Si un jour vous me voyez vieille :  si je me salis quand je mange et je ne réussis pas à m'habiller ayez patience, rappelez-vous le temps qui j’ai passé à vous l'enseigner.

Si quand je parle avec vous je répète toujours les mêmes choses ne m'interrompez pas  écoutez-moi, quand vous étiez petits je devais vous raconter chaque soir la même histoire tant que vous ne vous endormiez pas.

Quand je ne veux pas me laver ne me blâmé pas et ne me faites pas avoir honte rappelez-vous quand je devais vous courir derrière en inventant des excuses parce que vous ne      vouliez pas vous faire le bain.

Quand vous voyez mon ignorance pour les nouvelles technologies,donnez-moi le temps nécessaire et ne me regardez pas avec ces petits sourires ironiques j'ai eu toute la patience pour vous enseigner l'abc;

quand à un moment donné je ne réussis pas à me rappeler ou je perds le fil du discours  donnez-moi le temps nécessaire pour me rappeler et si je ne réussis pas ne vous énervez pas… la chose la plus importante n'est pas ce qui je dis mais mon besoin d'être avec vous et de vous avoir là  et que vous m’écoutez.

Quand mes jambes fatiguées ne me permettent pas de tenir votre pas ne me traitez pas comme se je fusse un poids, venez vers moi avec vos mains fortes de la même façon avec lequel je l’ai fait avec vous quand vous remuiez vos premiers pas.

Quand je dis que je voudrai  être morte… ne vous fâchez pas un jour vous comprendrez qu'est-ce qui me pousse à le dire.

 Cherchez de comprendre qu'à mon âge on ne vit pas, on survit.

Un jour vous découvrirez que malgré mes fautes j'ai toujours voulu le mieux pour vous que j'ai tenté de vous aplanir la rue.

Donnez-moi un peu de votre temps, donnez-moi un peu de votre patience, donnez-moi une épaule sur laquelle appuyer la tête de la même façon en lequel je l'ai fait pour vous.

Aidez-moi à marcher, aidez-moi à finir mes jours avec amour et patience en échange je vous donnerai un sourire et l'amour immense que j'ai toujours eu pour vous.

Je vous aime mes fils JE VOUS aimerai au-delà de la morte et je prie pour vous, même si vous m’ignorez.
                             MAMAN <♥>                         
Pour infos :
Cette Histoire je l'ai trouvé sur le net de "anonyme LETTRE D'UN PERE" je  l'ai un peut transformé car la maman peut se trouver dans la même situation,  j'ai la chance et le privilège que mes enfants sont présent dans ma vie  "même trop hihihii!!!" je suis béni de cette coté là, comme j’ai bien précisée dans le post « ma petite grotte non refuge, mes bla-bla «  dans la section (mon journal intime = il mio diario) ils, mes enfants son mes quatre éléments de l’univers au je peux me ressourcer quand tous est gris ou que des vilains pensées traversons ma petite *tête un peu de linotte* hihihii !!! je ne suis pas parfaite,  je suis une créature humain plaine de faiblesses/ défauts  et de force/qualités  pas beaucoup mais quand-même…
……………………
* tête de linotte…
D’où vient l’expressions  de tête de linotte
 • - Signification
Etourdi, distrait.
Personne sans mémoire.
• - Origine
Tête vient du latin 'testa' qui voulait dire 'coquille'.
C'est par une métaphore que cette coquille désigne maintenant la boîte crânienne, siège de la pensée, mais aussi le visage y attenant.
 'Tête de est une forme souvent péjorative ('tête de lard', 'tête de mule', 'tête de pioche'...) et tête de linotte ne fait pas exception.
La linotte  qu'elle soit mélodieuse ou à bec jaune, est, comme chacun sait, un oiseau de la famille des fringillidés.
Mais cela importe peu : l'essentiel, c'est que c'est un oiseau, donc avec une boîte crânienne toute petite, ce qui veut dire un cerveau minuscule, siège de pensées d'un niveau à peine supérieur à celles d'une huître.
Alors pourquoi la linotte au lieu de l'hirondelle, la rousserolle turdoïde ou de la locustelle luscinioïde ?
Tout simplement parce que, dans l'imagination populaire ancienne, l'étourneau et la linotte étaient considérés comme des animaux changeants ou étourdis (étour-neau, étour-di - même origine étymologique), comme le mulet était vu comme têtu.
C'est donc assez naturellement que le comportement de la personne et celui de cet oiseau-là ont été confondus.
~~☼~~♥~~☼~~~

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire