16/03/2010

MA Patrie ◘ La mia Patria ✔


 
~ MA PATRIE ~

Petite est la belle Italie
puisqu'elle peut se graver
dans le cœur de l'émigré,
ma terre c'était la coque d'or   "conca d’oro"
avec sa belle Trinacria*
la beauté des ses collines
la douceur du climat.

Couronne de voile rouge,
pleure l'ancienne mère
Souvenir des cornemuses.  
c'était le rite du mite Noël.
Et des pauvres, le sourire rare
la douleur des fils émigrés
vers un inconcevable.

Entre gens étrangers
l’inconnu voisin,
reste étrange le langage,
hélas l'inconnu reste bouleversé
le silence dans le cœur 
et le parfum de l’enfance.

Larme  bleu saline
bruits des quais
bagages sans retour
un pardon timide à toi ma patrie
dans l'esprit rayonne
terre de blé tourné vers le ciel
notre nostalgique soleil.

Lina Randazzo
le 25- 06-1978
Copyright © 2012. All Rights Reserved.

• • • // ◘ \\ • • •
~ LA MIA PATRIA ~

Piccola è la bella Italia
poiché può gravarsi
nel cuore dell’emigrato
La mia terra era la conca d’oro
con la sua bella Trinacri
la bellezza dei sue colline
la dolcezza del clima.

Corona di velo rosso,
piange la vecchia madre
Ricordo di cornamusa
era il rito del mite Natale.
E dei poveri il raro sorriso
il dolore dei figli emigrati
verso un chi inconcepibile.

Tra gente straniera
l'ignoto vicino
rimane straniato della favella,
ohimè sconosciuto rimane
stravolto il silenzio
nel cuore il
profumo dell'infanzia.

Lacrima blu salina
rumori di binari
bagagli senza ritorno
un timido perdono a te patria mia
nella mente risplende
terra di grano rivolte al cielo
il nostro nostalgico sole.

Lina Randazzo
il 25- 06-1978
Copyright © 2012. All Rights Reserved.


 Pour infos

 CONCA D'ORO*   Avec ce nom, il est couramment utilisé pour indiquer la région plate qui s’étend de manière irrégulière autour de Palerme, pour un rayon compris entre 3 et 8 km. 
Le nom, contrairement à ceux qui l'auraient déjà introduit par les Arabes, ne remonterait pas au-delà du siècle. XVI, dans lequel on le trouve utilisé pour la première fois par des écrivains pour indiquer la belle et riche ville de Palerme et son territoire de dovizioso. Ceci cependant, déjà dans la sec. IV a. C., a été désigné avec le nom de "jardin (de la Sicile)" et nous trouvons tout plein d'arbres aux portes de la ville. 
Le nom n'aurait donc aucun lien avec les agrumes qui couvrent aujourd'hui largement cette région.

 La Conca d'Oro, plus qu'un véritable avion, est une légère pente qui, à partir de 100 m d'altitude. au pied des montagnes qui le bordent (M. Pellegrino, M. Gallo, M. Castellaccio, M. Cuccio) descend doucement vers la mer. Sa superficie est évaluée à 100 km ². Il s’agit d’une campagne florissante et irriguée de procédés et d’ouvrages remontant à l’époque musulmane, qui rendent extrêmement fructueuse la culture des agrumes, en particulier des citrons et des légumes. 
Sur le plan administratif, la Conca d'Oro est divisée en plusieurs municipalités: Palerme, Villabate, Ficarazzi, Bagheria, Altofonte (anciennement Parco), Monreale. Mais sa plus grande extension appartient à la municipalité de Palerme, qui compte de nombreux hameaux peuplés: Partanna, Pallavicino, S. Lorenzo, Resuttana, Altarello di Baida, Villagrazia, etc.


La Conca d'Oro ( Conca d'Oru en sicilien )

Il est compris entre les montagnes de Palerme et la mer Tyrrhénienne sur laquelle se reflète la ville de Palerme. Au bord de la mer et isolée des autres montagnes se dresse la masse du Monte Pellegrino , haute de 609 mètres. La rivière principale de Palerme, l' Oreto , traverse la plaine.

Il s'étend sur une centaine de kilomètres carrés, sous les reliefs de Bagheria et de Villabate, d'est en ouest. Il était autrefois entièrement cultivé avec des plantations d'agrumes , d'où son nom, liées aux couleurs typiques des fruits qui font écho au doré .

Le territoire d'origine a subi de profondes transformations au cours des dernières décennies, sous la pression d'une expansion urbaine incontrôlée, qui est entrée dans l'histoire sous le nom de " sac de Palerme ".

Une zone de la plaine où la culture du mandarin dernier de Ciaculli est encore vivante est celle des hameaux de Ciaculli et de Croceverde-Giardina , deux localités de la municipalité de Palerme. C'est l'un des agrumes les moins connus mais les plus recherchés à l'étranger.
 PALERME: C'est le chef-lieu de la Sicile "Capitale régionale"
Trinacria* :   Est l'ancien nom de la Sicile donné par les Grecs au IIIe siècle av. J.-C. en raison de sa forme triangulaire avec ses trois caps  "les actuels Peloro, Passero et Lilibero).

La Trinacria devint le symbole de la Sicile ; la tête représente la Méduse avec ses armes redoutables elle est la protectrice de l'île de ses ennemis ; les trois extrémités humaines représentent l'île avec ses trois pointes géographiques et enfin, les épis de blé font allusion à la présence d'importante activité agricole "oranges,citrons qui furent importés par les Arabes" sur l'île depuis l'Antiquité et en particulier, la culture de blé, car pour cela les Grecs et surtout les Romains déboisèrent une grande partie de la Sicile pour la transformer en champs de blé.
 pour infos - On raconte dans l'histoire  que  la Sicile fut sous la domination  des Arabes  environ 250 ans (de 827 à 1091).
L'arrière-plan de ce drapeau est composé de deux couleurs à séparation diagonale, la couleur jaune représente Palerme, la capitale de l'île, puis la couleur rouge représente la ville de Corléone=Coeur de leon ; successivement, dans ses deux villes, débuta la révolte sanglante des Vêpres Siciliennes contre les Français en 1282.
Lina 
...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire